Sans titre

L’ostéopathie

L’ostéopathie est une thérapie alternative. Elle repose sur de nombreuses techniques manuelles sur les systèmes musculo-squelettique, fascial, viscéral, et crânien.

L’ostéopathie s’appuie sur différents principes : la globalité, l’interrelation structure/fonction et l’homéostasie.

  • Le patient est considéré dans son intégralité. Si une partie du corps est altérée, on considère que le corps entier est déséquilibré.
  • Lorsque la structure est altérée, la fonction ne peut s’effectuer au mieux. Réciproquement, si la fonction ne se fait pas dans les meilleures conditions, la structure en sera perturbée.
  • Le corps a la capacité de s’auto-guérir. L’ostéopathe tente de redonner au corps son équilibre, pour que celui ci retrouve, seul, la santé.

 

Déroulement d’une séance d’ostéopathie

La séance s’effectue en différentes étapes :

  • L’anamnèse : le patient décrit sa douleur, l’ostéopathe pose différentes questions afin de cerner la douleur, la santé générale du patient.
  • Observation : le praticien observe la posture du patient et sa façon de se mouvoir.
  • Test : l’ostéopathe teste les articulations, les muscles, les ligaments, les organes, et tente de trouver l’origine de la douleur afin de lever toutes les dysfonctions.
  • Traitement : l’ostéopathe décide son axe de traitement puis effectue les différentes techniques.
  • Conseils : le praticien donne quelques conseils au patient afin d’empêcher la douleur de revenir, notamment d’éviter toute activité sportive 48h après la séance.

 

À qui l’ostéopathie s’adresse t-elle ?

Cette discipline s’adresse :

  • Aux nourrissons qui viennent de subir de nombreuses pressions lors de l’accouchement, parfois accentuées par l’utilisation d’outils : forceps, spatules ou ventouse.
  • A l’adulte : la posture au travail, le sport, les antécédents traumatiques, le stress font partie des nombreux facteurs qui peuvent perturber l’équilibre du corps. L’ostéopathie permet de lever les tensions et dysfonctions afin de soulager les gênes et/ou douleurs.
  • À la femme enceinte : lors de la grossesse, la statique du bassin évolue et toute la posture s’adapte, ce qui peut entrainer des problèmes mécaniques. Mais également pour soulager les problèmes de digestion (nausées, vomissements, régurgitations, etc.).
  • Aux sportifs qui soumettent leur corps à des entrainements fréquents et intensifs, augmentant les risques de blessures articulaires et musculaires. Les douleurs et gênes, lorsqu’elles apparaissent, diminuent le plaisir et les performances.
  • Aux seniors : en vieillissant la mobilité et la coordination diminue, ce qui entraine petit à petit une perte d’autonomie. Une prise en charge ostéopathique permet d’améliorer le fonctionnement global du corps.

 

Motifs de consultations

  • Système musculo-squelettique : lombalgie, dorsalgie, cervicalgie, torticolis, costalgie, pubalgie, douleur au niveau de la mâchoire, tendinite, séquelles d’entorse…
  • Système neurologique : sciatique, cruralgie, névralgie d’Arnold, syndrome du canal carpien…
  • Système ORL : rhinites, sinusites ou otites à répétitions, maux de tête, migraines…
  • Système pulmonaire : oppression respiratoire…
  • Système digestif : reflux gastro-oesophagien, ballonnements, diarrhées, constipations…
  • Système vasculaire : troubles circulatoires des membres inférieurs, congestion veineuse…
  • Système gynécologique : règles douloureuses, douleurs pendant les rapports, suivi ostéopathique pendant la grossesse et après l’accouchement…
  • Traumatismes : séquelles après un accident de voiture, après une chute, après un coup du lapin, travail sur les adhérences des cicatrices…